Groupement de Soutiens et de Secours

Le 5e groupement de soutiens et de secours (GSS) est une grande unité en charge du soutien opérationnel de la BSPP dans les domaines administratif, technique et logistique.

Les 2 126 sapeurs-pompiers qui le constituent sont des spécialistes dans leur domaine de compétence. Ils rayonnent au sein des différentes structures assurant le soutien logistique opérationnel de la BSPP : les services techniques, en charge du maintien en condition opérationnelle des équipements, le service infrastructure, en charge du maintien en condition des infrastructures opérationnelles, et le service télécommunications et informatique, en charge du maintien en condition des outils ou systèmes garantissant le fonctionnement des opérations d’incendie et de secours. À ces fonctions de logistique opérationnelle classiques s’ajoutent la gestion des équipements du domaine santé (BPIB) et la gestion de l’habillement et de l’ameublement devenus essentiels pour l’efficacité en intervention.
L’environnement du soutien logistique de la Brigade n’a cessé d’évoluer, tout en restant sur les bases d’une organisation de type régimentaire inchangées depuis la création de la Brigade en 1967. Il a atteint, au gré des plans de modernisation successifs, une taille critique lui faisant progressivement perdre sa flexibilité dans l’exécution quotidienne de ses missions de soutien.
Face aux enjeux actuels et structurants pour l’adaptation de la Brigade à un environnement opérationnel et budgétaire contraint, il est apparu nécessaire de rationaliser ce volet organique pour le redynamiser et lui faire retrouver son efficacité dans chaque domaine d’expertise.
La rationalisation prévue dans le plan d’actions 2011-2015 vise essentiellement à séparer, au sein des services, le niveau de conception du niveau d’exécution et de dégager une ressource permettant d’appuyer l’effort de la Brigade dans sa réponse opérationnelle (mise en œuvre du SIDACR).

Les détachements non SSIAP ont principalement un rôle de :

  • conseil et d’assistance dans l’évaluation des risques de sécurité civile ;
  • participation à la préparation des mesures de sauvegardes et d’organisation des moyens de secours ;