vendredi, 25 août 2017 14:22

Paris, août 1944. Le "commando Sarniguet" hisse le drapeau tricolore au sommet de la tour Eiffel

Le 25 août 1944, après avoir fait confectionner un drapeau tricolore au moyen de six draps, teintés et cousus par les épouses des sous-officiers de la caserne Dupleix, centre régimentaire d’instruction, le capitaine Sarniguet met sur pied un détachement du régiment de sapeurs-pompiers de Paris, composé de cinq hommes (les sergents Henri Duriaux et Pierre Noël, le caporal Charles Rouard et le sapeur Marcel Conversy) pour hisser le drapeau au sommet de la Tour Eiffel.
A 11H00, le « commando » quitte la caserne à bord d’un fourgon mixte. Arrivés au pied de la Tour, les sapeurs-pompiers entament l’ascension des escaliers sous les tirs des Allemands barricadés à l’Ecole militaire. Arrivés sur la troisième plate-forme, le capitaine Sarniguet commande : "Envoyez les couleurs !" C’est le sergent Duriaux qui tire sur la drisse, afin de monter le drapeau en haut du mât.
Il est 12H50 lorsque les trois couleurs flottent à nouveau sur la capitale.