jeudi, 03 novembre 2016 10:05

Le monoxyde de carbone

Chaque année, au cours de la période de chauffe, plusieurs milliers de personnes sont victimes d’une intoxication au monoxyde de carbone. La prévention consiste à faire adopter les bons gestes et à informer sur les règles de sécurité concernant le fonctionnement des appareils de chauffage, des cheminées et des moteurs à combustion interne.

Le monoxyde de carbone est un gaz très dangereux : il ne se voit pas et ne sent rien. Mais quand on le respire, il prend la place de l’oxygène. On a mal à la tête, envie de vomir, on est très fatigué. On peut aussi s’évanouir ou même mourir. Pour parler du monoxyde de carbone, on dit aussi « CO ».

Les symptômes

Si on respire du monoxyde de carbone

  • Il va dans les poumons
  • On a mal à la tête
  • On a envie de vomir



D’où vient le monoxyde de carbone ?

Ce gaz vient des appareils de chauffage ou de cuisson qui marchent au gaz, au bois, au charbon, à l’essence, au fuel ou à l’éthanol. Ce gaz ne vient pas des appareils électriques. Ces appareils peuvent produire du monoxyde de carbone quand ils ne marchent pas bien :

  • cuisinière ;
  • chaudière et chauffe-eau ;
  • chauffage d’appoint pas électrique ;
  • poêle ;
  • cheminée.
 

D’autres appareils produisent du monoxyde de carbone :

  • brasero et barbecue ;
  • groupe électrogène ;
  • moteur de voiture ;
  • de moto ;
  • d’appareil de bricolage.



Pour se protéger

Tous les ans, avant l’hiver, faites vérifier vos appareils de chauffage par un professionnel : chaudière, conduit, chauffe-eau, poêle, cheminée, etc. Demandez-lui une « attestation d’entretien » qui prouve que l’appareil est bien entretenu. Si un professionnel installe une chaudière au gaz, demandez-lui une « attestation de conformité » qui prouve qu’elle est bien installée.

Bien utiliser vos appareils :

  • n’utilisez pas les appareils de cuisson, cuisinière, brasero, barbecue… pour vous chauffer ;
  • n’utilisez pas les appareils prévus pour dehors (barbecue, brasero) dans le logement ;
  • les groupes électrogènes s’installent en dehors du logement : pas dans le logement, ni dans la véranda, ni dans le garage, ni dans la cave. 






Bien utiliser vos appareils :

  • si vous utilisez un poêle à bois, n’utilisez que du bois (sans vernis et sans peinture) ;
  • ne laissez pas votre moteur de voiture allumé dans le garage ;
  • utilisez un chauffage d’appoint au maximum 2 heures de suite et dans une pièce avec aération ;
  • ne bouchez pas les ouvertures qui permettent à l’air de circuler (sous les portes, dans la cuisine, la salle de bain, etc.) ;
  • aérez chaque jour votre logement pendant au moins 10 minutes, même en hiver.







En cas d’urgence

Quand un appareil de chauffage ou de cuisson marche et que vous avez mal à la tête, envie de vomir, ou si vous vous sentez mal, il y a peut-être du monoxyde de carbone chez vous :

  • ouvrez les fenêtres et les portes ;
  • arrêtez les appareils de chauffage et de cuisson ;
  • sortez de chez vous.

Appelez les secours :

  • 18 : Pompiers
  • 15 : Samu
  • 114 : Secours personnes sourdes et malentendantes (sms/fax)
  • 112 : Numéro d’urgence depuis un portable Attendez l’accord des secours avant de rentrer chez vous.



À qui demander des informations ?

  • Mairie
  • Professionnels : plombier, chauffagiste, ramoneur
  • Centre anti-poison
  • Agence régionale de santé : www.ars.sante.fr